Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Accessibilité

La dynamique des Ad’AP est enclenchée mais 200 000 ERP demeurent inaccessibles

Publié le 17/06/2016 • Par Sophie Le Gall • dans : Dossier Santé Social

Accessibilité handicapé-UNE
Foto: Thomas Söllner
L’intervention de la sénatrice Claire-Lise Campion était l’un des temps forts des Assises nationales de l’accessibilité, qui se sont tenues les 9 et 10 juin derniers. La sénatrice, qui avait mené la concertation préalable à la création des agendas d’accessibilité programmée, s’est vue confier par le président de la République une mission de suivi de ces agendas. Selon son bilan, ajouté aux chiffres de la délégation ministérielle à l’accessibilité, la dynamique semble – enfin – enclenchée même si 200 000 établissements recevant du public restent hors-la-loi.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Invitée des Assises nationales de l’accessibilité, qui se sont tenues les 9 et 10 juin 2016 à Paris, la sénatrice (PS) Claire-Lise Campion a présenté un bilan d’étape des agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) qui se voulait à la fois positif et mobilisateur. « Les choses avancent très concrètement », a-t-elle ainsi assuré.

La sénatrice, qui est l’une des chevilles ouvrières du processus des Ad’AP, vient de se voir confier par le président de la République une mission de suivi de ce programme. « Ma mission sera de m’assurer que les engagements des propriétaires d’ERP puissent se vérifier concrètement », a-t-elle précisé.

Bilan ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La dynamique des Ad’AP est enclenchée mais 200 000 ERP demeurent inaccessibles

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement