Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Logement

« Les élus ne peuvent pas choisir leurs pauvres ! » – Emmanuelle Cosse

Publié le 17/06/2016 • Par Sophie Le Gall • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Emmanuelle-Cosse-UNE
Creative Commons Attribution
Alors que le projet de loi Égalité et citoyenneté, qui vise notamment à rééquilibrer la population des quartiers en politique de la ville, a été examiné le 7 juin 2016 à l’Assemblée nationale en commission spéciale, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a précisé ses projets pour lutter contre le mal-logement, des foyers Dalo à la résorption des nuitées hôtelières. Sans oublier de travailler avec le ministère de l’Intérieur au lancement d’un nouveau Plan migrants.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, l’a assuré, lors d’une rencontre organisée le 7 juin 2016 par l’Association des journalistes de l’information sociale : le projet de loi Égalité et citoyenneté « n’est pas une énième loi sur la politique du logement » mais un texte qui vise à contrer la « ségrégation territoriale », faisant référence aux mots du Premier ministre, Manuel Valls, qui ambitionne de « lutter contre l’apartheid territorial, social et ethnique ».

Reprendre en main le contingent préfectoral

Une des mesures devrait tout particulièrement susciter des débats houleux : constatant que les communes n’attribuent pas les logements sociaux aux personnes les ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - Projet de loi de finance 2023 : ce qui attend les collectivités

de La Gazette des communes en partenariat avec la Caisse d’Epargne et KPMG

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les élus ne peuvent pas choisir leurs pauvres ! » – Emmanuelle Cosse

Votre e-mail ne sera pas publié

Dimitile

09/06/2016 12h49

Si les intentions sont bonnes une fois de plus la méthode en l’est pas. Cette habitude qui consiste à croire qu’en centralisant l’action au niveau des ministères les choses vont s’améliorer plus vite est une erreur profonde. Le rôle de l’Etat en ce domaine comme dans d’autres devrait être de fixer les cahiers des charges des délégations de service public, de définir clairement les délégataires et de mettre en place les moyens de suivre et contrôler la bonne réalisation des délégations. Le maire reste le mieux placé pour apprécier où et comment loger les personnes bénéficiant de logements sociaux. Il connait la population locale, ses comportements et lui seul est capable d’échanger sainement avec elle.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement