Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Opinion] Education

A force d’obstination, l’embellie

Publié le 18/11/2014 • Par Auteur associé • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, Actu expert santé social, France, Opinions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Françoise Bouvier

Françoise Bouvier

Maire durant 19 ans d’une commune de 4 000 habitants et auteure de « Maire : un combat de chien ! » (2014, éd. L’Harmattan)

Dans le triptyque républicain c’est, depuis le 4 août 1789 qui vit l’abolition des privilèges, l’égalité qui se taille la part du lion. Ecole et citoyenneté sont foncièrement solidaires pour garantir l’égalité républicaine. Car les maux de nos banlieues sont moins alimentés par l’immigration que par le chômage de masse qui a partie liée avec l’absence de diplômes.

Le temps de l’éducation, c’est le très long terme. L’enfant doit intégrer trois notions fondamentales, pendant son parcours scolaire : la connaissance, l’effort, l’autorité. Lourde tâche pour les enseignants dans les zones urbaines sensibles. On ne peut mener l’enfant sur le chemin de la réussite qu’en réglant préalablement certaines difficultés qui s’apparentent à des problèmes de santé publique tels que la dyslexie, le déficit de motricité, les problèmes psychologiques.

Le plan de réussite éducative, massivement soutenu à l’origine par des crédits d’Etat, a permis dans notre commune d’éviter à tous les enfants concernés ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

A force d’obstination, l’embellie

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement