Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Projet de loi de finances 2015

L’Assemblée vote la réforme de la taxe de séjour

Publié le 14/11/2014 • Par Pierre Cheminade • dans : Actu experts finances

Richard-Ying_-Tangui_Morlier
L'Assemblée nationale a adopté, vendredi 14 novembre, les articles du projet de loi de finances pour 2015 relatifs à la réforme de la taxe de séjour et au financement des transports franciliens. Le vote solennel sur l'ensemble du texte aura lieu mardi 18 novembre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

PLF 2015 : une baisse des dotations sans concession ?

Les députés ont confirmé en séance publique les deux amendements gouvernementaux adoptés la semaine dernière en commission.

Le premier prévoit un panier de recettes fiscales permettant de dégager 140 millions d’euros de ressources annuelles fléchées vers le financement des transports du Grand Paris par la région Ile-de-France

Le second procède à une réforme de la taxe de séjour, qui demeure facultative, et à un relèvement global de son barème tarifaire. Par rapport au texte voté en commission, les députés ont simplifié certaines dispositions relatives aux possibilités d’exonérations et abattements. A défaut de transférer de droit le recouvrement et le contrôle de cette taxe à l’administration fiscale, ils ont imposé au gouvernement de remettre au Parlement, avant le 1er octobre 2015, un rapport sur cette question qui devra notamment en expertiser les conséquences financières.

Enfin, ils ont confirmé la revalorisation forfaitaire de 0,9% des valeurs locatives pour 2015 ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Assemblée vote la réforme de la taxe de séjour

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement