Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Opinion] Grand âge

Vieillissement : l’incompréhension persiste

Publié le 11/11/2014 • Par Auteur associé • dans : France, Opinions

Pierre-Marie Chapon

Pierre-Marie Chapon

Consultant expert « vieillissement » à la SCET (Groupe Caisse des dépôts)

En 2035, un tiers des Français auront plus de 60 ans. Ils seront plus de 20 millions en 2035. Les conséquences en termes de croissance, d’emplois et d’innovation pourraient être fortes et contribuer à faire évoluer notre manière de penser l’urbanisme, la mobilité ou encore les services.

Mais les élus continuent d’avoir une approche restrictive du vieillissement, en le cantonnant à la seule question de la dépendance. Le débat sur le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement est, par exemple, passé presque inaperçu, alors qu’il comporte des éléments intéressants. Ainsi, les programmes locaux de l’habitat constitueront le support de ces politiques. Le schéma de cohérence territoriale traitera également de la question avec des répercussions sur les plans locaux d’urbanisme et les plans de déplacement urbain.

Au cœur de toutes les politiques publiques – L’image négative du vieillissement reste tenace, au détriment d’une véritable politique transversale. Le gouvernement avait tenté de lancer une « silver économie » en 2013, s’appuyant sur un rapport de la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques, qui estimait qu’elle pouvait entraîner 300 000 créations d’emplois nettes d’ici à 2020. Malheureusement, nous sommes retournés à nos vieux démons.

Nous devons agir et intégrer le vieillissement au cœur de l’ensemble de nos politiques publiques. Pendant que nous évoquons le coût exorbitant des transports à la demande, le département californien des véhicules motorisés vient de délivrer des permis pour des voitures sans chauffeur, qui vont révolutionner la mobilité de tous, y compris des aînés.

Cet exemple démontre que notre prisme n’est pas le bon. Cependant, nous assistons à une évolution des mentalités. Une trentaine de villes françaises sont entrées dans la démarche portée par l’Organisation mondiale de la santé, « villes amies des aînés ». Un guide pour la France a même été publié (1). Il permet une véritable démarche transversale pour un développement durable des territoires, au service de tous les âges.

Thèmes abordés

Notes

Note 01 «Guide français des villes amies des aînés. Bonnes pratiques à l’intention des acteurs locaux », coordonné par Pierre-Olivier Lefebvre et Pierre-Marie Chapon, La Documentation française, août 2014. Retour au texte

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Fournisseurs public expo Public Expo

Commentaires

Vieillissement : l’incompréhension persiste

Votre e-mail ne sera pas publié

Territoires durables

18/11/2014 07h59

L’aménagement de l’environnement urbain doit faire d’une pierre deux coups pour le handicap et le vieillissement (qui devient une forme de handicap). Trop de bordures de trottoirs, d’obstacles à la marche dans les rues, de zones d’insécurité routière en pleine ville… Une promenade de santé peut vite se transformer en cauchemars pour une personne âgée.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement