logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/289859/des-prefigurateurs-et-un-parrain-pour-la-future-agence-de-la-biodiversite/

BIODIVERSITÉ
Des préfigurateurs et un parrain pour la future Agence de la biodiversité
Laurence Madoui | Actualité Club Techni.Cités | France | Publié le 30/10/2014

Annoncée en septembre 2012 par le chef de l’Etat lors de la première conférence environnementale, l’Agence de la biodiversité sera l’innovation principale du projet de loi sur la biodiversité, attendu au Parlement au printemps 2015.

Carbonero común bebiendo agua. [1]La future Agence de la biodiversité [2], en gestation depuis deux ans, a aujourd’hui un parrain et une équipe de préfiguration. L’astrophysicien franco-canadien Hubert Reeves parrainera l’établissement public que la ministre de l’Ecologie souhaite voir installé « avant la fin 2015 », a-t-elle déclaré en conclusion d’un comité national de suivi de la Stratégie nationale de la biodiversité, le 29 octobre 2014.

Un trio de préfigurateurs – Ségolène Royal a également mis en place le trio chargé de donner corps à la structure, qui sera officiellement créée par la loi sur la biodiversité [3], dont le projet sera soumis au Parlement au printemps prochain :

Présentée comme l’homologue de l’Ademe dans les domaines de l’énergie et des déchets, l’Agence de la biodiversité sera constituée de la réunion de l’Office national de l’eau et des milieux aquatiques (Onema [4], qui fournira la majeure partie des effectifs, soit environ 800 personnes sur les 1 200 prévues), de l’Agence des aires marines protégée et de l’Atelier technique des espaces naturels.

Mi-2013, la région Nord-Pas-de-Calais, «  à l’origine  du concept de trame verte et bleue », se positionnait pour accueillir l’organisme. L’agglomération d’Angers, « capitale du végétal » où siège également l’Ademe, a fait acte de candidature auprès de la ministre l’été dernier.

POUR ALLER PLUS LOIN