logo
DOSSIER : Concours de la fonction publique : un gage d'égalité, malgré tout
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/289841/lorganisation-des-concours-et-des-examens-en-10-questions/

SPÉCIAL CANDIDATS
L’organisation des concours et des examens en 10 questions
Sophie Soykurt | Statut | Dossiers Emploi | Publié le 23/03/2017 | Mis à jour le 02/03/2020

La plupart des concours et examens de la fonction publique territoriale sont organisés, depuis le 1er janvier 2010, par les centres de gestion. Pourquoi parle-t-on de concours externe, interne ou de 3e concours ? Quelle est la différence entre un concours et un examen professionnel ? A qui s'adressent-ils ? Comment faire pour s'inscrire? Le point en 10 questions.

01 – Quels sont les différents concours de la fonction publique territoriale ?

Le principe du recrutement des fonctionnaires par concours auquel seule la loi peut déroger est posé par la loi du 13 juillet 1983 (article 16). Il existe 3 modalités d’organisation des concours (loi du 26 janvier 1984, article 36) :

La proportion des places offertes, respectivement au titre des concours interne, externe et troisième concours est fixée par chaque statut particulier.

En outre, les concours sont organisés par catégories A, B et C.

L’accès à certains cadres d’emplois de catégorie C peut être direct, sans concours.

Si la plupart des concours prennent la forme d’épreuves (concours sur épreuves), il peut s’agir, dans certains cas, de concours sur titres, voire sur titres et travaux. La sélection des candidats repose alors sur le dossier qu’il leur est demandé de fournir. Parfois, la sélection sur dossier s’accompagne d’épreuves.

02 – Qu’est-ce qu’un examen professionnel ?

Un examen professionnel concerne en principe les candidats déjà fonctionnaires, plus précisément ceux  titulaires d’un grade dans la fonction publique territoriale et qui désirent évoluer dans leur cadre d’emplois ou dans le cadre d’emplois immédiatement supérieur. Ainsi, les examens sont organisés dans le cadre de la promotion interne. Ils sont composés d’une ou de plusieurs épreuves (en général, une épreuve écrite,  une épreuve orale et un entretien professionnel).

03 – A qui s’adressent les concours externes ?

Les concours externes sont ouverts aux candidats qui possèdent certains diplômes ou ont accompli certaines études.

Le niveau de diplôme varie selon la catégorie hiérarchique (A, B ou C, lire ci-dessus) dont relève le cadre d’emplois auquel le concours permet l’accès.

Un candidat sans diplôme, mais disposant d’une expérience professionnelle peut, lorsque la nature des fonctions le justifie, être admis à se présenter à un concours si son expérience conduit à une qualification équivalente à celle sanctionnée par le diplôme requis.

04 – Qui peut passer les concours internes ?

Les concours internes sont réservés aux agents déjà en poste dans une administration ou une collectivité territoriale, dès lors qu’ils justifient d’une durée minimale de service, et, le cas échéant, ont reçu une certaine formation.

Les militaires, magistrats et agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale peuvent également accéder à ces concours.

Ces concours sont également ouverts aux candidats qui justifient d’une durée de services accomplis dans une administration, un organisme ou un établissement d’un Etat membre de la Communauté européenne ou d’un Etat partie à l’accord sur l’espace économique européen autre que la France, dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires civils exercent leurs fonctions, et qui ont, le cas échéant ...

REFERENCES