Espace public

Une charte remet de l’ordre dans le mobilier urbain

Par • Club : Club Techni.Cités

Pour assurer une cohérence dans ses choix de mobilier urbain entre les différents aménagements et décideurs publics ou privés locaux, la ville d'Angers a adopté une charte.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Aujourd’hui, le mobilier urbain angevin a plutôt fière allure. En centre-ville, voici le vert anglais des potelets et barrières, le granit des pavages et bancs, les pots de fleur en terre, le tout dans un design classique, tandis que dans les quartiers s’imposent un design plus moderne et le gris foncé des abribus, du mobilier publicitaire ou des aménagements connexes au tramway.

Une seule direction pilote – Lorsqu’en 2005 est mise en place la charte du paysage urbain, « il n’y avait pas de cohérence en matière de mobilier urbain, relève Jean- Claude Bachelot, maire adjoint à l’urbanisme d’Angers. Chacun des services était autonome ». Dans le jardin du Mail, on trouvait du mobilier installé par le service des espaces verts. À côté, place Lorraine, le service voirie avait installé un autre mobilier en disharmonie avec le ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références

Fiche technique

  • Acteurs concernés : collectivités, partenaires privés, promoteurs, concessionnaires, maîtres d’oeuvre, etc.
  • Contraintes techniques : obligation pour tout nouvel aménagement public de respecter règlement de voirie et PLU et de conformer le mobilier de voirie, propreté, agrément et signalisation (matériaux, couleurs, tons, dimensions, interdistances…) à la charte. À discuter pour les renouvellements.
  • Objectif : assurer une image continue et cohérente des aménagements.
  • Contact : Bruno Legendre, chef du service Aménagement, ville d'Angers, 02 41 05 47 70.
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Télétravail : comment protéger la santé des agents

    Le télétravail s'est installé durablement dans le paysage des collectivités locales, ce qui offre plus de souplesse aux agents, mais crée aussi des risques nouveaux. Comment gérer des équipes à distance ? Quelles mesures prendre pour améliorer la santé des ...

  • Le béton de chanvre prend de la hauteur 

    Une opération de quinze logements sociaux à Boulogne-Billancourt expérimente pour la première fois en France et en Europe l’usage de béton de chanvre sur 25 mètres de hauteur de façade. ...

  • Réseaux 5G : la fronde des maires sera-t-elle efficace ?

    Les maires sont de plus en plus nombreux à faire entendre leur mécontentement contre le déploiement de la 5G à marche forcée du gouvernement. Mais ont-ils vraiment leur mot à dire ? A l’heure où débutent les enchères pour attribuer les fréquences aux ...

  • Des collectivités commencent à lutter contre la pollution plastique

    Les chartes et les actions de certaines collectivités littorales, notamment dans le sud de la France augurent-elles d’un mandat proactif en matière de lutte contre la pollution plastique des mers et océans ? Voici en tout cas leurs méthodes. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP