Mobilité

Le vélo électrique en libre-service a-t-il un avenir en France ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Transdev

Si les vélos électriques en libre service se développent dans les villes européennes, en France, seule Vannes (Morbihan) a osé l'expérimenter à grande échelle. Et pour cause, des zones d’ombre restent à éclaircir pour assurer la pérennité d’un système encore coûteux, et fragile.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Le vélo part à la conquête des villes

C’est un fait, l’idée de proposer des vélos électriques en libre-service (VELS) fait son chemin en Europe. Si, dans l’Hexagone, seule Vannes a pour l’instant franchi le cap d’une expérimentation à grande échelle depuis le 19 mai 2014, plusieurs communes européennes telles que Madrid (Espagne), Copenhague (Danemark), Luxembourg ou encore Monaco ont déjà sauté le pas.

Des services pris d’assaut – Cet engouement pour les VELS s’explique pour plusieurs raisons. D’abord, selon Christine Lambert, secrétaire générale de l’association Mieux se déplacer à bicyclette, parce que ces derniers « permettent d’attirer les personnes qui ne sont pas familières de la pratique du vélo ». De même, le service « répond à la problématique du vieillissement de la population », et à la nécessité de développer les transports durables, explique Jean-Marie Darmian, ancien président du Club des villes et territoires cyclables. Il pourrait en outre encourager l’utilisation des la « petite reine » dans les territoires où le relief et la superficie n’y sont pas favorables.

Les VELS sont en moyenne utilisés sept fois plus

qu’un vélo ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP