Déchets-Energie

Méthanisation : ne pas oublier les digestats

Par • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Sydeme

Trouver un débouché pour les résidus solides et liquides issus de la méthanisation de déchets ménagers ou de boues est parfois un vrai casse-tête. Plan d’épandage, homologation, respect de normes… Plusieurs solutions sont à disposition des porteurs de projets.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quel est le potentiel énergétique de l’installation ? Faut-il miser sur la cogénération ou purifier et injecter le biogaz produit dans le réseau ? Les questions à se poser quand on se lance dans la méthanisation ne manquent pas. Attention à ne pas en oublier une : que faire de la matière non dégradée par la digestion anaérobie ?

« Le digestat est considéré comme un déchet. Son producteur en est donc responsable jusqu’au retour au sol », prévient Claire Ingremeau, chargée de mission au Club Biogaz. Sa valorisation passe en général par un plan d’épandage. Les parcelles qui l’accueillent doivent être clairement identifiées et en mesure d’absorber chaque élément sans polluer les nappes phréatiques. Il faut un programme prévisionnel, un registre d’épandage, un bilan annuel… Les agriculteurs sont toujours preneurs d’une matière qui a un pouvoir amendant et fertilisant (même si les digestats de biodéchets sont moins riches en nutriments comme l’azote ou le phosphore que les digestats de matières agricoles). Ils sont moins enthousiastes en cas de présence d’éléments indésirables : métaux lourds, plastique, verre… L’absence de débouché peut donc bloquer certains projets.

Pour sortir de l’impasse, les digestats bruts peuvent subir un post-traitement. Première étape : séparer les phases liquides et solides. La partie liquide peut être mélangée aux effluents entrants pour diminuer ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Desserte de l’aéroport de Lyon : le Sytral casse le contrat avec son concessionnaire

    D’ici huit mois, la desserte de l’aéroport Lyon-Saint Exupéry sera reprise par l’autorité organisatrice des transports urbains sur l’agglomération de Lyon. L’épilogue d’un bras de fer engagé depuis près d’un an, entre la Métropole et Rhônexpress ...

  • Une Méduse pour voir le bruit

    L’association Bruitparif s’est engagée en 2016 dans le développement d’un nouveau type de capteur, baptisé "Méduse". Ce dispositif innovant de mesure qui permet de "voir le bruit" a été récompensé d’un trophée du concours "Décibel d’Or". ...

  • Les marchés passés sans publicité ni mise en concurrence préalables

    Si le code de la commande publique semble parfois rendre l’achat public peu aisé, il offre également la possibilité de passer des marchés de gré à gré. Dans ce cas, exit avis de marché, procédure, règlement de consultation, etc. Le rêve ! Un rêve qui ...

  • « Dix ans après Xynthia, nos territoires restent fragiles »

    Dans la nuit du 27 au 28 février 2010, la tempête Xynthia ravageait les côtes de Vendée et de Charente-Maritime, entraînant la mort de 47 personnes sur son passage. Dix ans après ce drame qui pointait les lacunes du dispositif national, Stéphanie Bidault ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP