Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Urbanisme

Faire face à une annulation contentieuse en urbanisme

Publié le 27/10/2014 • Par Auteur associé • dans : Fiches de droit pratique

Le contentieux des actes d'urbanisme, qu'il s'agisse des autorisations individuelles ou des documents de planification, est malheureusement en constante expansion. Les collectivités doivent donc se préparer à faire face à l'annulation des décisions qu'elles adoptent.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Philippe Peynet et Adrien Peyronne

Philippe Peynet et Adrien Peyronne

Avocats - Cabinet Goutal, Alibert et associés

Eviter une annulation contentieuse

Afin de sauver de l’annulation les actes adoptés en matière d’urbanisme, le juge administratif dispose de plus en plus de moyens que les collectivités, défendant leurs actes, doivent connaître. Le juge peut ne prononcer qu’une annulation partielle d’un acte, cantonnée à l’illégalité qu’il a décelée. C’est vrai pour en matière de permis de construire, mais aussi de document local d’urbanisme. Plus encore, le juge peut permettre à la collectivité de régulariser un vice en cours d’instance : il peut même prendre l’initiative de cette régularisation et surseoir à statuer dans cette attente (code de l’urbanisme, art. L.600-5-1).

En matière de permis de construire, un permis modificatif pourra ainsi régulariser un point – nécessairement mineur – du projet posant problème. Issu de la loi « Alur » du 24 mars 2014, l’article L.600-9 du code de l’urbanisme transpose ce ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Faire face à une annulation contentieuse en urbanisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement