Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Politique de la ville

« La nouvelle circulaire sur les contrats de ville met fin aux atermoiements de l’Etat local » selon Ville & Banlieue

Publié le 23/10/2014 • Par Hugo Soutra • dans : Actu expert santé social, Actu prévention sécurité, France

GLeproust
G. Liberge (Ville d'Allonnes)
Pour l'association d'élus Ville & Banlieue, la circulaire envoyée le 15 octobre par le ministère de la Ville aux préfets précise utilement le rôle de l'Etat local en matière de mobilisation de droit commun. Une nouvelle positive selon leur secrétaire général, le maire PCF d’Allonnes (Sarthe) Gilles Leproust, qui estime par ailleurs que la prolongation des délais pour signer les contrats de ville répond à "l'accouchement difficile de la réforme de la politique de la ville."

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comment réagissez-vous à la circulaire du 15 octobre envoyée par le ministère de la ville aux préfets ?

Nous ne pouvons que nous féliciter que le ministère de la Ville mette fin aux atermoiements de l’Etat local. Cette circulaire répond ainsi à la précédente alerte de Ville & Banlieue quant à la mobilisation concrète du droit commun : elle rappelle aux préfets qu’ils sont en charge de décliner les promesses des différents ministères et services d’Etat sur nos territoires.

Elle rassure également les acteurs associatifs, dont les démarches devront être simplifiées. Objectif : offrir une certaine stabilité à ces structures œuvrant au quotidien pour les populations des quartiers populaires.
Le ministère de la Ville donne également une matrice aux conseils citoyens. Il est urgent de remettre les « invisibles » au cœur de l’action publique locale, d’où l’utilité de cette circulaire qui réaffirme l’exigence de faire participer les habitants à la négociation des contrats de ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La nouvelle circulaire sur les contrats de ville met fin aux atermoiements de l’Etat local » selon Ville & Banlieue

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement