Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Financement

C’est le moment d’emprunter !

Publié le 16/10/2014 • Par Claire Chevrier Fabienne Proux • dans : A la Une finances, Actu experts finances

argent
finances Flickr CC by Linus Bohman
Tous les indicateurs sont au vert : la multiplication des acteurs du financement public local et la baisse de la demande provoquent un afflux de liquidités. Ce phénomène, conjugué à des taux historiquement bas, dope la concurrence. Attention toutefois aux conditions tarifaires trop alléchantes.

L’excès de ressources financières est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Une mauvaise pour l’économie, car c’est un révélateur de son atonie, mais une bonne pour les emprunteurs qui profitent depuis l’été de taux d’intérêt historiquement bas et peuvent faire jouer la concurrence pour réduire les marges commerciales.
« L’index EONIA flirte avec le zéro et est même allé en territoire négatif », confirme Matthieu Collette, responsable des études économiques et financières de Finance active. Le taux fixe à 15 ans ressort à 2,50 % selon Jean-Sylvain Ruggiu, directeur secteur public de la Caisse d’Epargne. Quant aux marges, elles se situent en moyenne à 140 points de base (pdb), contre 200 pdb en 2013 et 300 en 2012.

Emprunts obligataires – Même l’obligataire – qui représente 20 % des sources de financement des collectivités – a le vent en poupe (lire ci-dessous) grâce à des conditions qui s’assouplissent : taux d’intérêt très compétitifs (de 1,3 % à 3,7 %) ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

C’est le moment d’emprunter !

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement