Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Multimédia, Internet, Intranet

Un syndicat de police municipale proteste contre la vidéo d’un rappeur

Publié le 19/10/2009 • Par Hervé Jouanneau • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le Syndicat national des policiers municipaux (SNPM/CFTC) a demandé le 16 octobre que des poursuites soient engagées contre le groupe du Val-d’Oise Morsay.

Une première dans l’histoire de la police municipale. La vidéo, que le syndicat juge insultante pour la police, était visible jusqu’à ce week-end sur les plateformes Youtube et Dailymotion. « Nous avons reçu d’innombrables appels de collègues dénonçant cette vidéo », a indiqué Frédéric Foncel, vice-président du SNPM, l’un des principaux syndicats de la profession.
Dans la vidéo, qu’il est encore possible de visionner sur le web, on voit un groupe de rappeurs portant pistolets, fusils, batte de baseball, pointant leur arme vers la caméra, ponctuant leurs cris de coups de feu, faisant le geste de se trancher la gorge, chanter un air dont le refrain est : « J’ai 40 meufs et j’ai toujours la dalle, c’est Morsay j’nique la police municipale ».

« Ce clip vidéo n’est fait que d’injures et d’incitations à la haine et à la violence », indique un communiqué du SNPM, dont la demande de retrait immédiat du clip à Youtube et Dailymotion a été satisfaite durant le week-end.
Le SNPM exige également que « des sanctions exemplaires soient prises à l’encontre de ces «artistes» de plus en plus nombreux à «vomir» par le biais de l’internet sur les forces de police ».
Ces dernières années, plusieurs groupes de rap (NTM, Ministère Amer, La Rumeur, etc.) ont fait l’objet de protestations émanant de syndicats de police nationale.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un syndicat de police municipale proteste contre la vidéo d’un rappeur

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement