logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/281085/nous-voulons-etablir-une-culture-transversale-sur-le-secret-professionnel-laurent-puech/

PRÉVENTION DE LA DÉLINQUANCE
«Nous voulons établir une culture transversale sur le secret professionnel», Laurent Puech
Emilie Lopes | Actu experts prévention sécurité | Publié le 09/10/2014 | Mis à jour le 10/10/2014

A l’occasion de la création de son site internet consacré à l’échange d’informations dans les domaines du travail social et du médico-social, Laurent Puech, ancien président de l’Association nationale des assistants de service social (Anas) évoque la nécessité d’apporter des données précises et claires sur le sujet. Le site se veut une plateforme d’échanges et de partages dont l’ambition principale sera, à l’avenir, de faire des propositions concrètes et créer un débat interactif.

Vous lancez un site web « secretpro.fr ». Pour quelles raisons ?

Notre site est dédié au secret professionnel et au secret de la circulation de l’information. Dans notre domaine, il y a beaucoup d’informations mais elles sont peu précises, ou insuffisamment exhaustives.

Nous voulons également établir une culture transversale. C’est un atout d’avoir un support stable et facilement accessible. La transversalité entre les professionnels est importante. Aujourd’hui, tout est trop segmenté, par profession, par secteur. Le secret professionnel est pensé par des juristes qui disent ce qu’il faut faire. Nous voulons apporter le regard du travailleur social car il ne s’agit pas d’une question seulement juridique.

A qui s’adresse-t-il et qu’y trouvera-t-on ?

Il s’adresse aux travailleurs médicaux, sociaux au sens large, à tous les responsables de service, tous les acteurs qu’ils soient décisionnaires ou de premiers contacts avec le public. Nous allons aborder cela sous ...

REFERENCES

Aller sur le site www.secretpro.fr