logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/280956/plf-2015-jeunesse-et-sports-echappent-a-la-cure-dausterite/

FINANCES
PLF 2015 : Jeunesse et sports échappent à la cure d’austérité
Michèle Foin | Actu expert acteurs du sport | France | Publié le 06/10/2014

Le budget 2015 du ministère de la Ville, de la jeunesse et du sport a été présenté le 2 octobre 2014. Avec le maintien des budgets à périmètre constant, la priorité jeunesse est préservée. Revue de détails.

« Nous avons deux ambitions : bâtir une France unie et donner de la force à une France qui bouge » a martelé Patrick Kanner, ministre en charge de la Ville, de la jeunesse et du sport, le 2 octobre, lors de la présentation de son budget 2015 dans le cadre du projet de loi de finance 2015 (PLF).

De fait, jeunesse et sports sont des domaines préservés de l’austérité, par rapport aux efforts globaux consentis par l’Etat, a tenu à rappeler le ministre. De 209 millions d’euros en 2014, le budget consacré à la jeunesse passe à 206 millions d’euros, tandis que le budget du sport se maintient à périmètre constant par rapport à 2014, en affichant 228 millions d’euros en 2015, 9 millions d’euros de baisse par rapport à l’an dernier étant dus à des dépenses exceptionnelles, comme les primes des médaillés des jeux olympiques.

CNDS redressé – De son côté, le Centre national pour le développement du sport (CNDS), dont l’état financier était critique en 2012, a vu ses comptes redressés. ...