logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/279081/lattes-na-pas-eu-a-redouter-un-debordement-du-lez/

INONDATIONS
Lattes n’a pas eu à redouter un débordement du Lez
Jean Lelong | actus experts technique | Régions | Publié le 01/10/2014 | Mis à jour le 07/10/2014

Un programme de travaux de 48 millions d’euros engagé par Montpellier Agglomération et inauguré le 17 juin dernier, a mis la commune de Lattes (Hérault) à l’abri d’un débordement du Lez. Lundi 29 septembre 2014, ce fleuve côtier, dont le débit habituel est de 3m3 d'eau par seconde, a charrié 350 m3/seconde, sans menacer les digues récemment consolidées.

« A aucun moment, nous n’avons eu à craindre un débordement du Lez ou une rupture de digue. Nous avons pu nous concentrer sur les problèmes liés aux fortes pluies. » Le maire de Lattes, Cyril Meunier, a vécu « sans stresser » l’événement pluvieux qui a touché la région de Montpellier lundi 29 septembre.

Située dans le delta du Lez, entre Montpellier et la mer, cette ville de 16 000 habitants a pourtant longtemps redoutée les crues du fleuve côtier, entièrement endigué dans la traversée de la commune. Jusqu’à une date récente, le mauvais état des digues faisait peser sur les Lattois un risque de rupture aux conséquences potentiellement catastrophiques. « Une rupture de digue aurait pu menacer la vie de 800 personnes », estime Cyril Meunier.

Cette situation a conduit ...

POUR ALLER PLUS LOIN