logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/277425/dix-leviers-mais-zero-contrainte-dans-le-futur-plan-paysages/

ENVIRONNEMENT
Dix leviers mais zéro contrainte dans le futur plan « Paysages »
Hélène Huteau | A la une | Actu expert santé social | actus experts technique | France | Publié le 29/09/2014

La Ministre souhaite renforcer la culture paysagère dans l’aménagement du territoire. Communiqué en conseil des ministres, son plan « Paysages » prévoit des objectifs locaux de qualité paysagère mais pas de moyens supplémentaires pour renforcer l’application de la législation existante en matière de paysage périurbain.

Ségolène Royal a présenté les dix points de son plan Paysages dans une communication au conseil des ministres, jeudi 25 septembre. En cohérence avec le projet de loi « Biodiversité » en cours d’examen à l’Assemblée Nationale, dont le titre VI concerne les paysages, la ministre de l’Ecologie souhaite sensibiliser les acteurs des territoires, au-delà des obligations légales. Le sujet a visiblement besoin d’une relance, depuis la loi du 8 janvier 1993 sur la protection et la mise en valeur des paysages qu’elle avait portée en tant que ministre de l’Environnement, déjà à l’époque.

Mise en valeur – Depuis, la France a ratifié la Convention européenne du paysage, en 2005. Le projet de loi « Biodiversité » et ce plan « Paysages » lui donnent corps dans le droit français. On reconnait la patte de la ministre avec dix mesures positives, dont la moitié concerne la mise en valeur des paysages et l’encouragement aux bonnes pratiques :

Plans locaux –  La mesure la plus importante pour les collectivités est sans doute la généralisation des Plans de paysage « pour la généralisation de projets de territoires partagés, définissant des objectifs locaux de qualité paysagère et les moyens de les atteindre ».

On remarque en revanche que le plan ne comporte aucune mesure ...

POUR ALLER PLUS LOIN