logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/273909/sables-usages-recherchent-filiere-de-valorisation/

ASSAINISSEMENT
Sables usagés recherchent filière de valorisation
Sylvie Luneau | Ingénierie | Publié le 24/09/2014 | Mis à jour le 18/11/2015

Que faire des matériaux filtrants (sables, etc.) utilisés en assainissement collectif et non collectif ? La question est délicate car le cadre juridique de ces déchets reste flou. Par ailleurs, aucune filière de traitement de valorisation n’existe à ce jour. Le conseil général des Côtes-d’Armor a présenté, lors du dernier Carrefour des gestions locales de l'eau à Rennes, les résultats d’une étude lancée en 2010 sur ce sujet. Plusieurs pistes sont analysées.

Les filtres à sable se sont développés dès 1982 en ANC. Dans les années 1990, ils ont été installés dans les petites stations d’épuration (moins de 2 000 habitants). Suite à des colmatages, ils sont remplacés depuis environ cinq ans par des filtres plantés. Depuis 2009, de nouveaux matériaux filtrants, tels que les fibres de coco ou la laine de roche, ont fait leur apparition. Plusieurs dizaines de dispositifs sont aujourd’hui agréées. Ces filières étant trop récentes, rares sont les Spanc qui ont été confrontés à leur remplacement.

Aujourd’hui, note une étude de l’Onema(1),« lorsqu’un filtre à sable doit être remplacé, et que la taille de la parcelle est suffi sante, la solution de laisser l’ancien filtre en place est généralement ...

POUR ALLER PLUS LOIN