Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé publique

Les Plans régionaux de santé première génération sous les feux de la critique

Publié le 24/09/2014 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la une, Actu expert santé social, France

accusation
Flickr CC by Lachlan Hardy
La critique est martelée sur 27 pages : les plans régionaux de santé sont « peu opérationnels ». Dans son rapport publié le 17 septembre, la Cour des comptes dresse un constat négatif, qui n’épargne personne, des collectivités territoriales aux ARS, en passant par l’Assurance maladie.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La loi « Hôpital, patients, santé et territoires » du 21 juillet 2009 a confié aux Agences régionales de santé (ARS) la mission d’élaborer un projet régional de santé (PRS) pour cinq ans. Cadré par un décret du 18 mai 2010, le PRS est devenu l’outil stratégique de la politique régionale de santé (1).
Mais l’élaboration des PRS a été lourde et complexe : démarrée en 2010, elle a dû être prolongée jusqu’à fin 2012. Finalement, les derniers ont été adoptés début 2013. C’est un bilan d’étape de ces PRS de première génération que dresse la Cour des Comptes dans son rapport sur la sécurité sociale, rendu public le 17 septembre – son chapitre XI étant titré « Les PRS : un cadre peu opérationnel ».

Premier point soulevé dans ces 27 pages très critiques : « les fragilités de la démocratie sanitaire régionale», et,déjà, le risque d’essoufflement des instances de concertation régionale. Les conférences régionales de la santé et de l’autonomie (CRSA) peuvent compter jusqu’à 100 personnes ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les Plans régionaux de santé première génération sous les feux de la critique

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement