Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Financements

Le Programme d’investissements d’avenir a rempli son rôle… notamment dans l’ESS

Publié le 01/04/2016 • Par Eric Larpin • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

euros argent
Pascal THAUVIN
Doté de 47 milliards d’euros, le Programme d'investissements d’avenir a vocation à financer des projets innovants, dont une petite part consacrée au secteur de l’économie sociale et solidaire. Une évaluation présentée par le Commissariat général à l’investissement et France Stratégie montre que le programme a globalement rempli son rôle de soutien à la croissance française, mais qu’il reste des points d’amélioration. L’évaluation montre aussi que l’effet de levier est beaucoup plus important dans l’ESS et que la sinistralité des projets est moindre. De quoi faire espérer dans la perspective du programme d'investissements d'avenir III dans lequel 10 milliards d’euros supplémentaires seront injectés d’ici la mi-2017.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Pour mieux soutenir l’économie et la compétitivité françaises, le Programme d’investissements d’avenir (PIA) est une des grandes inventions de ces dernières années. Il est né sous une forme d’œcuménisme politique, puisqu’il est issu de la Commission Rocard-Juppé de 2009 et qu’il a démarré sous la présidence Sarkozy pour se poursuivre sous la présidence Hollande. Doté en deux étapes (2010 puis 2013) de 47 milliards d’euros, il a vocation à financer des projets innovants, notamment dans l’enseignement supérieur et la recherche, dans les transferts technologiques, dans les PME, et dans la transition écologique.

Le PIA a globalement rempli son rôle de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Programme d’investissements d’avenir a rempli son rôle… notamment dans l’ESS

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement