Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

RSA – Rôle des CCAS et CIAS

Publié le 26/10/2009 • Par La Rédaction • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une présomption d’instruction des demandes de RSA par les CCAS et CIAS jusqu’au 1er décembre 2010 a été instaurée.
La loi n° 2008-1249 du 1er décembre 2009 généralisant le revenu de solidarité active (RSA) et réformant les politiques d’insertion met en place, à compter du 1er juin 2009, le RSA. Si la mise en oeuvre du RSA relève de la responsabilité de l’État et du département, la loi confie aux centres communaux ou intercommunaux d’action sociale (CCAS-CIAS) la possibilité d’instruire les demandes de RSA, lorsqu’ils ont «décidé d’exercer cette compétence» (article L. 262-15 du code de l’action sociale et des familles).
Le décret n° 2009-404 du 15 avril 2009 relatif au RSA précise, à ce titre, que la décision d’instruire les demandes de RSA relève du conseil d’administration du CCAS ou du CIAS. La participation des CCAS ou des CIAS relève donc d’un choix explicite et discrétionnaire. Afin de prévenir les difficultés matérielles qu’aurait pu provoquer l’obligation d’une délibération du conseil d’administration de chaque CCAS ou CIAS avant le 1er juin 2009, le décret du 15 avril 2009 instaure une présomption d’instruction des demandes de RSA par les CCAS ou les CIAS jusqu’au 1er décembre 2010. Avant l’issue de ce délai, ils devront cependant délibérer pour faire connaître au président du conseil général leur décision en matière d’instruction du RSA. Une circulaire interministérielle n° DGAS/DGEFP/2009/137 du 25 mai 2009 relative à la participation de l’État aux conventions d’accompagnement et au pacte territorial pour l’insertion, a par ailleurs été adressée aux préfets ainsi qu’aux directeurs des services déconcentrés du ministère de l’Emploi, du ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville et du ministère du Logement afin qu’ils prennent l’attache de l’ensemble des communes concernées pour les informer des conséquences d’une omission d’un CCAS ou CIAS de délibérer.

Prochain Webinaire

Numérique et services publics : saisir l'opportunité

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

RSA – Rôle des CCAS et CIAS

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement