Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

Le budget de Narbonne marqué par l’augmentation des charges de personnel

Publié le 29/12/2009 • Par Sylvie Brouillet • dans : Actualité Club finances, Régions

L’assemblée municipale a voté le 17 décembre 2009 un budget en hausse de 3,3 %, où les dépenses de personnel augmentent de 10,55 %.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le budget primitif 2010 de la ville de Narbonne, la plus peuplée de l’Aude avec 52 000 habitants, s’équilibre à 98,25 millions d’euros. Il augmente de 3,3 % par rapport à 2009.

Dépenses : le personnel pèse davantage

Les dépenses réelles de fonctionnement – 61,9 % du budget – augmentent de 5,7 % en 2010, après une première hausse de 6 % en 2009. L’explication réside dans la hausse de 10,55 % des dépenses de personnel, justifiée par la « poursuite des 150 stagiairisations engagées en 2009. Nous avons été tenus d’intégrer ces 150 contractuels recrutés sur des emplois permanents jusqu’en 2007 ». Mais les charges de personnel, à 49,4 % des dépenses réelles de fonctionnement, restent en dessous de la moyenne nationale de la strate, à 56 % selon la DGCL.

Les dépenses d’investissement montent de 1,75 % à 37,45 millions d’euros. Narbonne prévoit 15,78 millions de dépenses d’équipement, notamment pour l’aménagement de la promenade des Barques, en coeur de ville, et la requalification du front de mer de Narbonne Plage.

Stabilité des taxes

Les recettes réelles de fonctionnement augmentent de 4,2 % à 60,8 millions d’euros. Impôts et taxes rapportent 59 % des recettes (35,9 millions) de la ville de Narbonne, 4,5 % de plus qu’en 2009. En 2010, la taxe d’habitation reste à 11,44 %, les taux du foncier bâti à 28,63 % et du foncier non bâti à 67,79 %.

Les dotations et participations gagnent 6 % et apportent 18,9 millions au budget. La dotation forfaitaire passe de 10,7 à 11,2 millions, la DSU de 1,575 à 1,6 million et la dotation nationale de péréquation de 1 à 1,25 million. Le FCTVA doit amener 3,21 millions en 2010 (4 millions en 2009).

23 millions d’euros d’emprunt et dettes

La ligne « emprunt et dettes assimilées » affiche 23 millions d’euros, dont un emprunt de 7 millions d’euros, 6 millions de tirage sur ligne de trésorerie et 10 millions de refinancement de la dette. La dette de la ville de Narbonne s’élève à 46,5 millions au 1er janvier 2010 (895 € par habitant) et l’annuité sera de 7,3 millions en 2010. L’autofinancement prévisionnel atteint 7,48 millions.

Régions

Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le budget de Narbonne marqué par l’augmentation des charges de personnel

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement