Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Éducation et vie scolaire

Rythmes scolaires

Nouveaux rythmes scolaires : Ganzeville est priée de rentrer dans le rang

Publié le 16/09/2014 • Par Stéphanie Marseille • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, Actu juridique, Régions

Le tribunal administratif de Rouen, saisi une deuxième fois en référé par le préfet de Seine-Maritime, a ordonné ce mardi 16 septembre la réouverture le mercredi matin de l'école de Ganzeville, lui accordant toutefois un délai d'une semaine.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Le premier jugement du tribunal de Rouen m’a agréablement surpris, mais pas le second. Le préfet disposait de trois personnes pour défendre sa position, c’est le pot de fer contre le pot de terre », avance Jean-Marie Crochemore, maire (DVD) de Ganzeville (Seine Maritime, 473 hab.). La petite commune normande avait défrayé la chronique lors de la rentrée scolaire.
S’inscrivant dans la lignée des maires frondeurs, le maire a maintenu l’école du village fermée le mercredi matin. Or, contrairement à d’autres élus opposés à la réforme des rythmes scolaires qui ont pris des mesures similaires, son arrêté n’a pas été suspendu – au contraire, le tribunal administratif de Rouen a rejeté la requête du préfet. Coup de tonnerre dans le Landerneau des opposants à la réforme ! Y’aurait-il donc un espoir ?
Las, une semaine plus tard, le même tribunal administratif enjoint au maire d’ouvrir son école.

Deux raisonnements des juges administratifs – Que comprendre ? A dire vrai, les arguties ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Education et Vie scolaire pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Domaines juridiques

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Éducation et vie scolaire

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nouveaux rythmes scolaires : Ganzeville est priée de rentrer dans le rang

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Éducation et vie scolaire

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement