logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/266919/pour-son-plan-durgence-proprete-montpellier-mise-sur-la-coordination-ville-agglo-sans-mutualisation/

Pour son plan d’urgence propreté, Montpellier mise sur la coordination ville-agglo, sans mutualisation
Sylvie Brouillet | A la une | actus experts technique | Régions | Publié le 15/09/2014 | Mis à jour le 16/09/2014

Le nouveau maire de Montpellier, également président de Montpellier Agglomération, vient d’annoncer six « mesures d’urgence » pour améliorer la propreté du centre-ville. Au-delà des moyens matériels, il veut organiser la « cohérence » et la « complémentarité » des actions entre la commune, compétente pour le nettoyage des rues, et l’agglomération, en charge de la collecte des déchets. En attendant le passage en métropole.

Insatisfait de la propreté du centre-ville, le nouveau maire de Montpellier et président de Montpellier Agglomération, Philippe Saurel (divers gauche), vient d’annoncer plusieurs « mesures d’urgence, tangibles » qui seront mises en place à partir du 15 septembre 2014 par l’agglomération (collecte des déchets) et la commune (nettoyage des rues). Si les équipements sont renforcés, c’est l’organisation qui est en première ligne. Ainsi, un compacteur installé en centre-ville et financé par la ville et l’agglomération (entre 20 000 et 30 000 €) permettra aux véhicules du prestataire de la ville, la société SMN (groupe Nicollin), de gagner du temps en évitant un aller-retour vers le compacteur positionné au Sud de la ville.

Autre modification d’organisation : les horaires de la collecte du soir seront avancés, avec un passage entre 17h30 et 19h au lieu d’un démarrage à 19h aujourd’hui. De plus, de nouveaux bacs étanches seront ajoutés en concertation avec les élus et associations de ...

POUR ALLER PLUS LOIN