Pour son plan d’urgence propreté, Montpellier mise sur la coordination ville-agglo, sans mutualisation

| Mis à jour le 16/09/2014
Par • Club : Club Techni.Cités

Montpellier, préfecture de l'Hérault

Lotharingia - Fotolia

Le nouveau maire de Montpellier, également président de Montpellier Agglomération, vient d’annoncer six « mesures d’urgence » pour améliorer la propreté du centre-ville. Au-delà des moyens matériels, il veut organiser la « cohérence » et la « complémentarité » des actions entre la commune, compétente pour le nettoyage des rues, et l’agglomération, en charge de la collecte des déchets. En attendant le passage en métropole.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Insatisfait de la propreté du centre-ville, le nouveau maire de Montpellier et président de Montpellier Agglomération, Philippe Saurel (divers gauche), vient d’annoncer plusieurs « mesures d’urgence, tangibles » qui seront mises en place à partir du 15 septembre 2014 par l’agglomération (collecte des déchets) et la commune (nettoyage des rues). Si les équipements sont renforcés, c’est l’organisation qui est en première ligne. Ainsi, un compacteur installé en centre-ville et financé par la ville et l’agglomération (entre 20 000 et 30 000 €) permettra aux véhicules du prestataire de la ville, la société SMN (groupe Nicollin), de gagner du temps en évitant un aller-retour vers le compacteur positionné au Sud de la ville.

Autre modification d’organisation : les horaires de la collecte du soir seront avancés, avec un passage entre 17h30 et 19h au lieu d’un démarrage à 19h aujourd’hui. De plus, de nouveaux bacs étanches seront ajoutés en concertation avec les élus et associations de ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Réseaux de chaleur : l’heure de la revanche

    Bien que boudés par le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables, les réseaux de chauffage confirment, avec la crise, le caractère résilient de leur modèle de développement. Les trois enjeux ont été rappelés lors du dernier congrès de la ...

  • L’Autorité de régulation des transports passe en revue les données de mobilité

    Trois ans après l’obligation d’ouverture des données de mobilité, l’Autorité de régulation des transports débute sa première campagne de contrôle. Les inspections visent les données des transports en commun et se dérouleront jusqu’à la fin de ...

  • L’Île-de-France soutient des campus plus durables

    La région Île-de-France publie son nouveau guide sur l’aménagement et la construction durable des campus qui écoconditionne ses aides. Les cibles environnementales et leur suivi sont élargis ainsi que l’intégration territoriale des projets. ...

  • La construction bois s’impose dans le paysage

    Longtemps cantonné à quelques bâtiments témoins, le bois s’est imposé dans le paysage. Il a besoin de politiques volontaristes pour franchir un nouveau cap. Si la construction de bâtiments publics en bois peut créer des émules localement, la collectivité ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Comment accompagner les ménages vers la rénovation énergétique de leur logement sur votre territoire ?

de SOLIHA

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP