Pour son plan d’urgence propreté, Montpellier mise sur la coordination ville-agglo, sans mutualisation

| Mis à jour le 16/09/2014
Par • Club : Club Techni.Cités

Montpellier, préfecture de l'Hérault

Lotharingia - Fotolia

Le nouveau maire de Montpellier, également président de Montpellier Agglomération, vient d’annoncer six « mesures d’urgence » pour améliorer la propreté du centre-ville. Au-delà des moyens matériels, il veut organiser la « cohérence » et la « complémentarité » des actions entre la commune, compétente pour le nettoyage des rues, et l’agglomération, en charge de la collecte des déchets. En attendant le passage en métropole.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Insatisfait de la propreté du centre-ville, le nouveau maire de Montpellier et président de Montpellier Agglomération, Philippe Saurel (divers gauche), vient d’annoncer plusieurs « mesures d’urgence, tangibles » qui seront mises en place à partir du 15 septembre 2014 par l’agglomération (collecte des déchets) et la commune (nettoyage des rues). Si les équipements sont renforcés, c’est l’organisation qui est en première ligne. Ainsi, un compacteur installé en centre-ville et financé par la ville et l’agglomération (entre 20 000 et 30 000 €) permettra aux véhicules du prestataire de la ville, la société SMN (groupe Nicollin), de gagner du temps en évitant un aller-retour vers le compacteur positionné au Sud de la ville.

Autre modification d’organisation : les horaires de la collecte du soir seront avancés, avec un passage entre 17h30 et 19h au lieu d’un démarrage à 19h aujourd’hui. De plus, de nouveaux bacs étanches seront ajoutés en concertation avec les élus et associations de ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • La mobilité, facteur de développement durable en montagne

    Les territoires désireux de répondre à l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) Avenir Montagnes Mobilités du gouvernement pourront déposer un dossier à partir de jeudi 30 septembre 2021. Une cinquantaine de projets seront, en deux vagues, sélectionnés ...

  • Données et algorithmes : une feuille de route dessine la relation Etat-collectivités

    Le ministère de la Cohésion des territoires a publié le 27 septembre sa feuille de route concernant la politique publique de la donnée, des codes sources et des algorithmes, conformément aux directives du Premier ministre. Celle-ci dessine une relation plus ...

  • 10 conseils pour prévenir une attaque cyber

    Nombre de collectivités procrastinent le déploiement de leur cybersécurité, imaginant sans doute un gouffre de complexité et de moyens. Cette protection repose pourtant sur une « hygiène numérique » et un plan de crise similaire à ceux de causes plus ...

  • Tramayes carbure à l’énergie positive

    La commune rurale a été l’une des premières à se lancer dans une démarche de territoire à énergie positive, en 2006. Elle récolte aujourd’hui les fruits de cette politique ambitieuse, menée par son maire en l’espace de quinze ans. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP