Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget 2010

Blois adopte un budget « sous contrainte»

Publié le 22/12/2009 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Actualité Club finances, Régions

Le conseil municipal de Blois (Loir-et-Cher) a voté le 16 décembre son budget primitif qui atteint 100 millions d’euros (95 millions d’euros en 2009) avec 74,9 millions d’euros en fonctionnement et 25,1 millions en investissement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dépenses
Les dépenses de fonctionnement (69,3 millions d’euros) vont diminuer de 1,3 millions avec des économies notamment sur la communication et la location de bâtiments.
Mais ce poste est grevé par un contentieux ancien avec un promoteur nécessitant 320.000 euros de provision.
Les charges de personnel (39,2 millions d’euros) connaîtront une hausse proche de 2% qui s’explique en particulier par la volonté de revaloriser les salaires des agents de catégorie C.

Les grandes priorités de la ville restent l’éducation (16,6 millions), le cadre de vie-environnement (11,1 millions), l’urbanisme-logement (9,1 millions).
La ville va cependant réduire de 13,7% ses subventions aux diverses associations et structures de la ville (4,4 millions).

Les crédits d’équipement progresseront légèrement (15,6 millions contre 14,5 millions en 2009) avec en particulier 3,15 millions pour le plan de renouvellement urbain des quartiers nord et un million pour le centre ville.

Recettes
Les recettes de fonctionnement (74,9 millions d’euros) ne progresseront que de 0,4% avec une stabilisation de la fiscalité (30,4 millions) même si le produit de la taxe d’habitation diminuera de 800 0000 euros.
De même, les dotations de l’Etat (17,8 millions) sont orientées à la baisse alors que la dotation communautaire est stabilisée à 18 millions.

Emprunts et dettes
Face à « ce budget sous contrainte » comme l’a expliqué le maire Marc Gricourt (PS), la ville va donc recourir à une hausse des taux de fiscalité qui sera comprise entre 4 % et 8%. Cette hausse permettra de contenir l’emprunt (9,9 millions contre 6,8 millions en 2009) même si la dette poursuit sa progression à plus de 60 millions avec une capacité de désendettement de 8 ans.

Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Blois adopte un budget « sous contrainte»

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement