logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/265342/le-gart-change-de-president-pas-de-philosophie/

TRANSPORT
Le Gart change de président, pas de philosophie
Hugo Thérond | actus experts technique | France | Publié le 11/09/2014 | Mis à jour le 12/09/2014

Louis Nègre (UMP) a été élu mercredi 10 septembre président du Groupement des autorités responsables de transport (Gart), où il succède à Roland Ries (PS). C’est la première fois qu’un élu de droite prend la tête de cette association créée en 1980, dont les prises de positions ne devraient toutefois pas fondamentalement changer. Le nouveau président a son cheval de bataille : la lutte contre la fraude.

« Les transports ne sont ni de droite ni de gauche ». A peine élu à la tête de l’association qui regroupe 274 collectivités en charge de l’organisation des transports, Louis Nègre tient à faire savoir que les luttes partisanes n’y auront (toujours) pas leur place.
De fait, malgré ce changement de bord politique inédit à la tête du Gart, entrainé par la déroute électorale de la gauche aux dernières municipales, la parité politique est respectée à la lettre : le nouveau conseil d’administration compte 21 édiles de gauche et autant de droite.

Élu à l’unanimité, le sixième président du Gart assure également que son prédécesseur, Roland Ries, sera désigné premier vice-président lors de la prochaine réunion du conseil d’administration, le 15 octobre.

AOM et dépénalisation du stationnement – A l’ occasion du passage de relai, l’ancien et le nouveau président ont rappelé de concert les avancées et les déconvenues de ces derniers mois. Parmi les points positifs :


POUR ALLER PLUS LOIN