logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/264517/creches-les-collectivites-territoriales-sont-priees-dinvestir-et-vite/

PETITE ENFANCE
Crèches : les collectivités territoriales sont priées d’investir, et vite !
Michèle Foin | A la une | Actu expert santé social | France | Publié le 10/09/2014

Les collectivités territoriales n’ont pas dépensé suffisamment en 2013 pour créer des places en crèches. Résultat, le budget du Fonds national d’action sociale risque de perdre 1,4 milliard d’euros d’ici à 2017, sans que les objectifs de création de places ne changent. Un challenge pour la Cnaf qui doit rapidement trouver des leviers pour combattre la frilosité des élus locaux.

Si le budget du Fonds national d’action sociale (Fnas) risque d’être amputé de 1,4 milliard d’euros d’ici à 2017 sur les 29 milliards prévus initialement, c’est de la faute aux élus, qui n’ont pas consommé les crédits alloués à l’accueil de la petite enfance, peut-on déduire à la suite de la conférence de presse de rentrée de la Cnaf, le 9 septembre.
243,7 millions d’euros non dépensés que la tutelle de la branche famille, en quête d’économies, n’a pas manqué de remarquer, demandant à la Caisse nationale d’allocations familiales (Cnaf) de « rebaser » son budget 2013-2017 sur les crédits effectivement consommés.

Si ce n’est pas un scoop pour les lecteurs de la Gazette des communes, le grand public aura appris la nouvelle le 8 septembre, à la faveur d’un article du Parisien, repris ensuite en boucle par tous les quotidiens.
Face à cet emballement médiatique, la Cnaf n’a donc eu d’autre choix que de bousculer l’ordre du jour de sa conférence de presse de rentrée du 9 septembre, pour ...