logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/26435/greve-des-policiers-municipaux-la-fa-fapt-se-dit-surprise/

GRÈVE DES TIMBRES AMENDES
Grève des policiers municipaux : la FA-FAPT se dit « surprise »
Hervé Jouanneau | France | Publié le 18/12/2009 | Mis à jour le 15/09/2010

Le syndicat de la Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale (FA-FPT) « prend acte » de l’appel à la grève lancé par le Syndicat national des policiers municipaux (SNPM) mais se dit « surprise »

Réagissant à l’appel à la grève des timbres amendes lancé le 17 décembre  2009 par le SNPM/CFTC, la Fédération Autonome de la FA-FPT se dit « surprise qu’une organisation syndicale, qui a totalisé moins de 5% aux dernières élections professionnelles, puisse lancer un tel mouvement sans aucune concertation, avec les syndicats représentatifs de la FPT ». Dans un communiqué du 18 décembre, son secrétaire national chargé de la police municipale, Jean-Michel Weiss, annonce que la FA-FPT participera le 20 janvier 2010 à la prochaine réunion de travail du ministère de l’Intérieur, et « déterminera sa position en fonction des propositions du gouvernement ».

« Refus d’aborder le volet social des policiers municipaux »

Cette réaction fait suite à l’appel à la grève des timbres amendes  par le syndicat national des policiers municipaux (SNPM/CFTC), pour dénoncer « un ras le bol d’avoir toujours plus de prérogatives sans aucune contrepartie sociale ». « Le 1er décembre dernier, le SNPM était reçu pour la « énième » fois par le Cabinet du Secrétaire d’Etat Alain Marleix. Lors de cette réunion, nos interlocuteurs ont totalement refusé d’aborder le volet social des policiers municipaux !!! » précise le syndicat, qui a été aussitôt suivi par le syndicat indépendant de la police municipale.