Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sécurité dans l'habitat

Les pompiers demandent la généralisation des détecteurs de fumée

Publié le 17/12/2009 • Par Virginie Fauvel • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La Fédération nationale des Sapeurs-Pompiers de France (FNSPF) a réclamé le 17 décembre 2009 dans un communiqué « la généralisation obligatoire des détecteurs de fumées dans chaque habitation ».

« Toutes les deux minutes, un incendie domestique se déclare en France » et, au final, « ils ont entraîné près de 800 décès en France en 2008 », écrit la Fédération. Elle rappelle qu’au Québec, où les détecteurs sont obligatoires depuis les années 1980, « le nombre de décès liés aux accidents domestiques a chuté des deux tiers en dix ans » alors qu’en France, seuls 2% des logements sont équipés.

 Pourtant, en février 2009, l’Assemblée Nationale avait adopté la loi Boutin sur le logement rendant obligatoire, d’ici à trois ans, l’installation de détecteurs de fumée pour les occupants de tous les logements, mais cet amendement avait été cassé par le Conseil d’Etat pour des raisons de forme.

« Cette mesure attend depuis mars 2009 la réunion d’une commission mixte paritaire destinée à trouver un accord entre députés et sénateurs qui a été programmée en septembre puis en décembre 2009 et chaque fois reportée », ajoute la Fédération.

20 euros en moyenne par détecteur

Selon le colonel Jean-Luc Queyla, « à l’origine, les députés et les sénateurs n’étaient pas d’accord pour déterminer qui paye et qui installe : le propriétaire ou le locataire? Mais ce différend est résolu, et la réunion mixte devrait se réunir le 13 janvier 2010 ».

« Nous espérons que la réunion ne sera plus reportée », a t-il dit, précisant au passage qu’un détecteur coûte en moyenne 20 euros.

Selon le président de la Fédération Richard Vignon, « puisque 70% des feux meurtriers d’habitations ont lieu la nuit, la sonnerie d’un détecteur avertisseur autonome de fumée pourrait sauver de nombreuses vies ».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les pompiers demandent la généralisation des détecteurs de fumée

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement