Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Statut de La Poste

Les élus de gauche se font l’écho des « craintes des Français »

Publié le 17/12/2009 • Par avec l'AFP Virginie Fauvel • dans : France

Les élus de gauche se sont longuement fait l'écho, le 17 décembre 2009 à l'Assemblée nationale lors de l'examen du projet de loi modifiant le statut de La Poste , des "craintes des Français" qui redoutent une "privatisation" de ce service public.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors que le débat sur ce texte transformant La Poste en société anonyme à capitaux publics a démarré le 15 décembre, après son adoption par le Sénat le 9 novembre, les députés en étaient toujours, le 17 décembre, à la discussion générale.

Votation citoyenne d’octobre
Jacques Valax (PS, Tarn) a fait état des « craintes des Français », « des gens simples », a-t-il dit, que « le changement de statut ne conduise à la privatisation ».
De nombreux députés de l’opposition se sont ainsi référés à la « votation citoyenne » organisée en octobre contre la privatisation de La Poste et qui avait recueilli l’assentiment de plus de 2 millions de Français.
« Personne n’a l’intention de privatiser La Poste, c’est de la désinformation! », s’est exclamé Patrick Ollier (UMP), en écho au ministre de l’Industrie Christian Estrosi qui a plusieurs fois souligné que La Poste restera « imprivatisable ».

Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les élus de gauche se font l’écho des « craintes des Français »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement