Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Domaine

La police du domaine public routier

Publié le 08/09/2014 • Par Auteur associé • dans : Fiches de droit pratique

La police du domaine public routier englobe celle de sa conservation et celle de sa circulation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Samuel Deliancourt et Caroline Lantero

Voirie Selon une jurisprudence constante, « toute occupation privative d’une dépendance du domaine public doit être régulièrement autorisée, qu’elle comporte ou non une emprise sur ce domaine ou une modification de son assiette » (1). Cette obligation est actuellement reprise par l’article L.2122-1 du code général de la propriété des personnes publiques.

Le critère physique comme critère de distinction

L’occupation privative du domaine public routier doit être autorisée, soit par voie contractuelle, soit de manière unilatérale sous forme d’autorisation. Dans ce dernier cas, celle-ci prend la forme d’une permission de voirie délivrée par l’autorité compétente chargée de la police de la conservation du domaine public si elle donne lieu à emprise, c’est-à-dire si l’occupation entraîne une atteinte physique au domaine. Le cas échéant, un permis de stationnement relevant de l’autorité chargée de la police de la circulation est ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Domaines juridiques

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La police du domaine public routier

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement