Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[VEILLE DOCUMENTAIRE] Dépenses sociales

Les départements ont versé plus de 35 milliards d’euros d’aide sociale en 2014

Publié le 15/02/2016 • Par Adeline Farge • dans : Actu Santé Social

La Drees a publié deux études sur les prestations sociales. Le risque « pauvreté-exclusion » est celui qui a le plus progressé ces trente dernières années.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) a publié le 10 février, deux études sur les prestations sociales : « Dépenses d’aide sociale départementales : une hausse de 9% depuis 2010 » et « Les prestations sociales de 1981 à 2014 : trois décennies de maîtrise des dépenses de santé et vieillissement ».

En 2014, indique la première étude, les dépenses totales nettes d’aide sociale des conseils départementaux se sont élevées à 35,1 milliards d’euros, soit une hausse de 3 % en euros constants par rapport à 2013. L’augmentation est de 9 % depuis 2010.

Les dépenses pour les quatre grandes catégories d’aide sociale, 32 milliards d’euros en 2014, se décomposent ainsi :

  • 33 %, près de 10,7 milliards d’euros, pour le RSA (socle et socle majoré) et les contrats uniques d’insertion, en augmentation de 8% par rapport à 2013 ;
  • 23 % pour l’ASE, en diminution de 1 % sur un an ;
  • 22 % pour les personnes âgées, une part stable par rapport à l’année précédente ;
  • 22 % pour les personnes handicapées, en hausse de 3 % par rapport à 2013.

« La dépense d’aide sociale rapportée au nombre d’habitants est hétérogène entre départements : elle s’étend de 360 à 1 100 euros par an et par habitant », note également l’étude. Les conseils départementaux consacrent en effet une part variable de leur budget à l’aide sociale.

Si les départements n’ont que peu de marge de manœuvre concernant les allocations d’insertion et pour les personnes âgées, « dans les domaines de la protection de l’enfance et du handicap, les départements ont davantage de liberté dans la détermination du montant des aides allouées. C’est d’ailleurs dans ces deux domaines que l’on observe les plus grands écarts de dépense par bénéficiaire », souligne le rapport.

Le risque « pauvreté-exclusion » est celui qui a le plus augmenté parmi les prestations sociales, relève ainsi la deuxième étude de la Drees, de 8,6 % en moyenne annuelle entre 1981 et 2014.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les départements ont versé plus de 35 milliards d’euros d’aide sociale en 2014

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement