Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

L’AMF et RTE invitent à la modération électrique

Publié le 16/12/2009 • Par Olivier Schneid • dans : France

C’est le branle-bas de combat à l’Association des maires de France (AMF) et chez le gestionnaire du réseau de transport d’électricité (RTE) face au grand froid qui menace le système électrique national.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le président de l’AMF Jacques Pélissard a ainsi, mercredi 16 décembre 2009, « invité les maires à prendre les dispositions nécessaires pour maîtriser la consommation municipale d’électricité entre 17h et 20h, notamment dans les équipements publics, les bureaux, pour les mises en lumière, l’éclairage public… » Les deux partenaires demandent également aux élus locaux de « relayer l’information » auprès des habitants, c’est-à-dire de limiter la consommation aux heures de pointe, en particulier autour de 19h. Car les conditions météorologiques actuelles engendrent des niveaux de consommation d’électricité « exceptionnellement élevés »  précise RTE, qui estime que le record du 7 janvier 2009 pourrait être « approché » en fin de semaine, alors que les températures risquent d’être inférieures de 7 à 8 degrés aux normales saisonnières.

Bretagne et PACA sont en première ligne

Les régions les plus exposées sont, une nouvelle fois, la Bretagne et Provence-Alpes-Côte d’Azur, bien connues pour leur fragilité électrique et qui ont été placées par RTE en alerte rouge pour la première, orange pour la seconde. En Bretagne, le risque est « réel et imminent », insiste d’ailleurs RTE. Ces deux régions souffrent tout à la fois d’un manque de production locale et d’un réseau de transport sous-dimensionné, au regard de leurs niveaux respectifs de consommation d’électricité. En juillet, le président de RTE Dominique Maillard leur avait ainsi prédit « quelques hivers difficiles ».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’AMF et RTE invitent à la modération électrique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement