logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/25626/loi-sru-15-ans-apres-comment-aller-vers-plus-de-mixite-sociale/

LOGEMENT SOCIAL
Loi SRU : 15 ans après, comment aller vers plus de mixité sociale ?
Nathalie Levray | Actu expert santé social | Publié le 20/01/2016

Votée le 13 décembre 2000, la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU) a modifié en profondeur le droit de l’urbanisme et du logement. Sa mesure emblématique, l’article 55, qui impose à chaque commune un nombre minimum de logements sociaux au nom de la mixité sociale reste cependant insuffisante face à la crise du logement. La Fondation Abbé-Pierre veut profiter de la fenêtre de tir offerte par le projet de loi Egalité et citoyenneté qui devrait être présenté en février, pour renforcer son efficacité. Car estime-t-elle, « on ne peut pas demander plus de cohésions urbaine et sociale sans s’interroger sur les moyens financiers, redistributifs ou fiscaux, pour y parvenir ».

Quelles leçons tirer de la loi SRU, historique à bien des égards et notamment en raison de son article 55 imposant aux collectivités un quota (20 %) de logements sociaux sur leur territoire ? Et comment aller plus loin ? Ces deux questions ont irrigué le débat organisé par Daniel Goldberg, député de la Seine-Saint-Denis et président du groupe d’études construction, éco-construction et logement de l’Assemblée nationale, la Fondation Abbé-Pierre, l’Uniopss et l’Union sociale pour l’habitat, le 14 janvier à l’Assemblée nationale. A la tribune, nul ne songe à contester l’apport positif du texte dans la lutte contre l’éclatement social et la ségrégation urbaine par la ...

POUR ALLER PLUS LOIN