Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mémoire

[Opinion] N’oubliez pas les archives des banlieues !

Publié le 19/08/2014 • Par Auteur associé • dans : Opinions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Jean-Philippe Legois

Jean-Philippe Legois

Responsable du service "archives et mémoires" de la ville de Sevran

A madame la ministre de la Culture et madame la ministre de la Ville. Je me permets de vous écrire cette lettre ouverte. Pour ma ville, Sevran (Seine-Saint-Denis), pour un service municipal d’archives comme le mien, c’est un moment très particulier. Certes, les élections municipales sont terminées et, comme toute commune, la ville doit « récoler » ses archives, mais, surtout, nous attendons la réponse officielle du ministère de la Culture à notre demande de subvention pour l’aménagement de locaux pour les archives. Vu les « urgences » (y compris celles de la « culture ») dans une « commune pauvre » comme Sevran, vous pourriez trouver surprenant d’investir dans cette fonction « régalienne » et « support », certes réglementaire, mais pouvant sembler moins prioritaire que d’autres.

Permettez-moi, en ce début de mandat pour les exécutifs et décideurs municipaux, d’émettre quelques vœux pour ce domaine, mais aussi pour d’autres, en cette nouvelle phase d’approfondissement de la décentralisation. C’est justement parce qu’une ville comme Sevran est pauvre et est confrontée à de multiples problèmes, eux-mêmes décuplés, qu’elle doit encore plus veiller à sa bonne gestion dans tous les domaines.
(Ré)inscrire ces « zones prioritaires » dans le droit commun, cela passe aussi par la bonne gestion des archives. C’est justement parce qu’une ville aspire à l’égalité territoriale et fiscale qu’il n’est pas anormal que l’Etat subventionne des projets structurants tels que l’aménagement ou la construction de bâtiments d’archives. C’est justement parce que ces « banlieues populaires » ont des difficultés qu’il faut investir encore davantage dans les cultures et les mémoires collectives. Vous deviez signer une convention commune inscrivant l’histoire et la mémoire des quartiers comme un des axes importants de coopération de « droit commun » de vos deux ministères : qu’en est-il ? Alors, s’il vous plaît, n’oubliez pas les archives, les communes et leurs quartiers ! Soutenez-les, reconnaissez-les ! Ignorer l’histoire et les archives, c’est (re)nier l’identité de ces territoires : qu’auraient-ils fait pour cela ?

Je vous prie d’agréer, mesdames les ministres, l’expression de mes salutations les meilleures.

 

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

[Opinion] N’oubliez pas les archives des banlieues !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement