logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/248156/le-florilege-de-la-redaction-9-le-numerique/

[RE]LECTURE
Le florilège de la rédaction #9 : le numérique
La Rédaction | France | Publié le 19/08/2014

Notre équipe a sélectionné une série d’articles qui lui tenaient à cœur sur nos grandes thématiques : actualité importante ou surprenante, information inédite, interview marquante, investissement personnel important… Aujourd'hui, le numérique, entre open data, ville intelligente et (T)HD.

Open data : cachez ces données que l’on ne saurait voir [1]

Toutes les données candidates théoriques à la libération au titre de l’open data ne sont pas relâchées avec la même célérité. Certaines restent pour le moment bien cachées, pour de bonnes ou de mauvaises raisons qui varient d’une collectivités à l’autre.

La ville intelligente, une big mother en puissance ? [2]

Bardée de capteurs de données censés améliorer nos vies urbaines, la smart city est aussi un fantastique vecteur potentiel de surveillance. Un aspect que, faut-il s’en étonner, mettent rarement en avant ses promoteurs.

Le rapport Trojette habille pour l’hiver les redevances sur les données publiques [3]

Très attendu, le rapport du magistrat à la Cour des comptes Mohammed Adnène Trojette sur les redevances que certaines administrations font encore payer pour leurs données remet en cause leur légitimité. Il prône « la transition vers de nouveaux modèles économiques ». Sa publication, mardi 5 novembre 2013, n’est pas suivi d’annonces immédiates du Premier ministre qui fait savoir qu’il faudra attendre le prochain CIMAP du 12 décembre 2013 pour connaître l’évolution de la doctrine.

Le Plan France Très Haut Débit, un colosse aux pieds d’argile [4]

Les acteurs privés et territoriaux déjà engagés sur le chantier du déploiement du très haut débit redoutent une démobilisation. Le défi de raccorder 80% des foyers français à la fibre optique d’ici 2022 reste la cible à atteindre. Des vents contraires découragent déjà des collectivités qui pourraient réduire la voilure au risque de déclencher des e-jacqueries dans les zones rurales.

Zones blanches : ces territoires encore éloignés du « vrai » haut débit fixe [5]

La France a atteint le taux de 99,3% de couverture du haut débit fixe en une décennie. Mais les zones blanches persistent. La nécessaire modernisation de centraux téléphoniques et la montée en débit du réseau ADSL pourraient affecter la rentabilité des projets de réseaux en fibre optique à l’abonné pilotés par les départements.

POUR ALLER PLUS LOIN