logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/246130/le-centre-aquatique-darras-substitue-75-de-ses-consommations-de-gaz-naturel-par-lenergie-des-eaux-usees/

ENERGIE
Le centre aquatique d’Arras substitue 75% de ses consommations de gaz naturel par l’énergie des eaux usées
Olivier Descamps | A la une | actus experts technique | Ingénierie | Régions | Publié le 07/08/2014 | Mis à jour le 26/08/2014

Grâce à l’utilisation des calories des eaux usées, renvoyées ensuite vers la station d’épuration voisine, le centre aquatique devrait à la rentrée 2014 avoir réduit des trois quarts sa consommation de gaz naturel. La mise en place de la technologie retenue est de plus réalisée sans frais pour la collectivité. Plongée en eau tiède pauvre en CO2.

Comment réduire de 60 % les émissions de gaz à effet de serre d’un équipement glouton en énergie comme un centre aquatique, le tout sans investissement ? La solution semble compliquée. Sauf si la piscine a la chance d’être située à proximité immédiate d’un gros collecteur d’eaux usées comme c’est le cas pour l’Aquarena d’Arras.

150 000 kWh/an d’énergie fossile économisée –Pour réussir à capter cette chaleur « renouvelable », et économiser 150 000 kWh/an d’énergie fossile, la communauté urbaine d’Arras (CUA) s’est rapprochée d’Artois eau, filiale de Veolia eau, en charge de la gestion des eaux usées de la collectivité. Le délégataire a alors proposé à la CUA d’installer Energido, sa nouvelle ...

REFERENCES

Fiche technique

  • Maître d’ouvrage : communauté urbaine d’Arras.
  • Maître d’oeuvre : Artois eau, filiale de Veolia eau.
  • Technique : depuis le bassin situé à proximité du centre, les eaux usées sont acheminées vers un broyeur et dirigées vers un échangeur thermique spiralé, puis retournent au réseau.
  • Lancement du procédé : juillet 2014.
  • CO2 économisé : 280 tonnes/an.
  • Contact : Gaëtan Lechantoux : 03 21 21 87 00.