Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

complémentaire santé

« Relever les défis du nouvel environnement territorial » – Pascal Beaubat (Intériale mutuelle)

Publié le 01/08/2014 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

Jusque-là très implantée au ministère de l'Intérieur, Intériale mutuelle intervient de plus en plus au sein de la fonction publique territoriale. Historiquement présente dans les conseils généraux, elle se déploie désormais auprès de l'ensemble des collectivités. A l'occasion de sa réélection à la présidence de la mutuelle, Pascal Beaubat revient sur les actualités d'Intériale mutuelle.

Pascal Beaubat

Quelle est aujourd’hui la place d’Intériale mutuelle dans la FPT ?

Il s’agit pour nous d’un marché en développement, avec un changement de périmètre puisque, du fait de notre histoire, nous accompagnions auparavant les conseils généraux. Depuis deux ans, nous estimons être en mesure de travailler sur l’ensemble du périmètre de la fonction publique territoriale. Nous nous sommes particulièrement développés auprès des mairies, après avoir remporté plusieurs appels à concurrence lancés par des centres de gestion.
Il s’agit pour nous de relever les défis du nouvel environnement territorial du XXIe siècle. Par exemple, nous observons actuellement avec beaucoup d’attention les débats sur la réforme territoriale afin de nous approprier ce nouveau contexte et y trouver notre place.

Quel a été votre positionnement concernant la participation employeur à la protection sociale des agents territoriaux créée par le décret de novembre 2011 ?

Nous avons agi avec pragmatisme. Plutôt que de nous ancrer dans le dogmatisme, nous nous sommes équipés en interne, faisant évoluer notre organisation, notre langage, afin d’être une boîte à outils au service de l’employeur territorial.

En tant que mutualistes, nous sommes au service des collectivités, de leurs financements. C’est pourquoi nous avons toujours abordé avec les décideurs les deux modalités qui se présentent à eux : la labellisation ou la convention de participation. Ce n’est pas à nous d’inciter les élus locaux à choisir une formule plutôt que l’autre.

Le constat est aujourd’hui que sur la santé, la labellisation est davantage représentée alors que les conventions de participation sont davantage choisies en matière de prévention. Mais cela évolue.

Vous avez également fait le choix de développer vos actions de prévention. Quels sont vos objectifs ?

Intériale mutuelle est née de la fusion de trois mutuelles, et dans cette situation, la priorité consiste à fidéliser les clients, à leur fournir des outils et à leur apporter de la qualité. Notre fort taux de fidélisation – les adhérents restent en moyenne 7-10 ans, voire plus – ainsi que la durée de six ans des conventions de participation signées avec certains employeurs territoriaux, nous donnent par ailleurs le temps de construire des démarches de long terme, essentielles dans ce domaine.

La question de la prévention est certes dans la tendance actuelle, les Français s’occupent davantage d’eux, font plus attention à leur santé. Mais si, en tant que mutuelle, nous accordons beaucoup de temps pour accompagner les malades, il est également important de consacrer une partie de nos ressources à aider les adhérents bien portants à gérer leur capital santé. Des programmes vont donc être organisés sur les thématiques des troubles musculosquelettiques (TMS), des horaires décalés pour les policiers municipaux, de l’aménagement des lieux de travail, des risques psychosociaux ou encore des addictions.

Quelle est la valeur ajoutée d’Intériale mutuelle ?

Il faut rappeler que la prévention n’est pas une thématique naturelle pour les mutuelles, puisque jusque-là elle était prise en charge par l’employeur. Nous ne voulons donc pas faire à leur place, mais plutôt les accompagner et construire avec eux. Nous pouvons fournir des moyens et jouer un rôle d’intermédiaire entre les collectivités et des organismes ou associations spécialisés. Nous souhaitons pouvoir à la fois accompagner les employeurs territoriaux et intervenir directement auprès des adhérents.

Nous allons également publier fin octobre un baromètre social auquel ont répondu 1 700 adhérents du 29 avril au 13 juin. Cette étude porte sur des questions relatives à la santé, à l’hygiène et aux habitudes de vie.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Relever les défis du nouvel environnement territorial » – Pascal Beaubat (Intériale mutuelle)

Votre e-mail ne sera pas publié

BACHI

14/08/2014 10h40

Super article, beaucoup de fraternité apparemment… Mais comment est- il possible après des mois de réclamations, de démarches pour obtenir un remboursement d’une centaine d’euros de n’avoir aucun signe de cette super mutuelle dont l’article fait l’éloge??? Je suis dégouté de la façon dont les gestionnaires nous considèrent, c’est à dire comme de la m…., juste des vaches à lait qui viennent gonfler leurs comptes !!!
Je suis en train de faire toute la publicité que je peux sur cette mutuelle qui est à fuir de toute urgence tant elle pue le mépris vis à vis de ses adhérents. Nous sommes déjà très nombreux au sein de mon administration à avoir compris qu’il fallait en terminer avec cette mutuelle rapidement, vivement la fin de l’année pour résilier nos contrats!! à bon entendeur salut….. BN

RICOU

18/09/2014 02h51

Je rejoins tout à fait le commentaire ci-dessus, j’attends avec impatience depuis plus de 3 mois un remboursement concernant un dépassement d’honoraire, qui n’est à ce jour pas encore honorer, malgré une dizaine de coup de fil au numéro de téléphone inscrit sur notre carte de mutuelle, qui est le seul contact d’ailleurs.
Et en réponse je cite  » on est vraiment désolé, on relance le service » apparemment cela ne sert à rien. Alors je pense vraiment que les éloges sur cette mutuelle ne sont vraiment pas méritées.
Vivement la fin de l’année pour la fuire !!!!!

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement