Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Petite enfance

Entre approximations et caricatures, l’accueil de la petite enfance mal jugé par un rapport du Sénat

Publié le 18/07/2014 • Par Michèle Foin • dans : Actu expert santé social, France

Des maires dispendieux, qui privilégient « l’affichage », des familles « consuméristes » et irresponsables, des CAF qui génèrent « une bureaucratie déresponsabilisante »… Voici quelques unes des caricatures qui truffent le rapport d’information de la Délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation du Sénat, sur l’accueil de la petite enfance, adopté le 8 juillet.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

On aurait pu attendre de la délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation du Sénat davantage de pertinence et de précision dans son analyse de l’accueil de la petite enfance en France, objet du rapport adopté le 8 juillet 2014 au Sénat. S’appuyant sur les conclusions de la Cour des comptes de novembre 2013, Patricia Schillinger, sénatrice (PS) du Haut Rhin et vice-présidente de la délégation, enfonce de nombreuses portes ouvertes, manie les concepts avec beaucoup d’imprécision, et frise très souvent la caricature.

L’état des lieux, un passage certes obligé de ce type de travaux, reprend des constats connus de tous. Ainsi, le rapport nous « apprend » que l’offre d’accueil des jeunes enfants est marquée par une grande disparité territoriale, avec des écarts de 1 à 3 en ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
2 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Entre approximations et caricatures, l’accueil de la petite enfance mal jugé par un rapport du Sénat

Votre e-mail ne sera pas publié

MJ cayzac

19/07/2014 12h16

J aurais attendue d’une élue PS qu’elle remette en cause le décret Morano qui réduit la qualité d’accueil des jeunes enfants au profit de la quantité..faire des assistantes maternelles une véritable profession c est créer des crèches familiales, et non des maisons d assistantes maternelles, c est maintenir l agrément à 3 enfants de.de3 ans par assistantes maternelles et non4, c est créer des structures collectives en plus grannombre..enfin c est tout autre chose que son rapport, c est répondre aux besoins des parents confrontés au temps partiel, aux grandes amplitudes horaires…..

Gabriel Pagès

21/07/2014 04h37

Il faudrait que la rédaction de La Gazette accepte de considérer que la gestion municipale n’est pas tabou, et que pointer les dérives fait partie des compétences des parlementaires et de la Cour des Comptes. S’agissant de cette dernière, je suggère à la rédactrice de l’article de relire le rapport de 2013. Et de ne pas s’en tenir qu’à celui de l’observatoire national de la petite enfance.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement