logo
DOSSIER : Carrière et insertion des fonctionnaires handicapés : des clés pour réussir
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/242946/le-taux-demploi-des-personnes-handicapes-en-hausse-dans-la-territoriale/

FONCTION PUBLIQUE
Le taux d’emploi des personnes handicapées en hausse dans la territoriale
Emmanuelle Quémard | Dossiers Emploi | France | Toute l'actu RH | Publié le 10/07/2014 | Mis à jour le 23/07/2014

A l’occasion de la présentation des résultats 2013, en forte progression, le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique affiche sa nouvelle feuille de route 20014-2018.

Un an après son arrivée à la tête du comité national du FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique), André Montané, entouré d’une équipe de direction renforcée par un secrétaire général et une personne chargée des relations avec les employeurs nationaux, est fier du travail accompli. «Un an de marches forcées, mais qui a permis d’obtenir de bons résultats», affirme-t-il. Ainsi pour la première fois depuis la création du Fonds en 2006, les dépenses d’intervention (160,8 millions d’euros) dépassent les contributions des employeurs (148,7 millions d’euros) en 2013.

L’augmentation du taux d’emploi légal, passé de 3,74% en 2006 à 4,64% en 2013 dans les trois fonctions publiques, témoigne également d’une prise de conscience accrue des employeurs publics. Avec 5,66% (5,32% en 2013), la territoriale fait figure de très bonne élève, même si ce taux est encore en deça de l’objectif de 6% fixé par les pouvoirs publics.

Accent sur l’accessibilité numérique – L’accessibilité physique, numérique ou des écoles de la fonction publique, qui devra être effective au 1er janvier 2015, fait, par ailleurs, l’objet d’un essor important entre 2012 et 2013. Le comité national du FIPHFP a décidé le 11 décembre dernier de proroger de deux ans le programme accessibilité, dont les financements ont atteint 13,7 millions d’euros fin 2013, soit 64% de plus qu’en 2012.

«En outre, 11 écoles du service public et centres de formation ont fait appel au FIPHFP pour un montant de 2,36 millions d’euros en 2013, confie Jean-Charles Watiez, directeur du Fonds. Nous allons continuer à soutenir l’accessibilité numérique et nous avons passé des conventions de partenariat avec la direction interministérielle des systèmes d’information et de communication de l’Etat, le service d’information du gouvernement et le centre national d’enseignement à distance pour un montant de 11 millions d’euros.»

En outre, l’établissement public a adopté une nouvelle feuille de route pour les années 2014-2018, qui précise notamment les relations entre l’Etat, le FIPHFP et la Caisse des dépôts et fixe dix objectifs opérationnels. « Au-delà de certains objectifs qui relèvent de notre coeur de métier ou qui s’inscrivent dans l’’exigence d’une gestion publique de référence, nous ambitionnons de devenir force de proposition en matière d’innovation et de contribution aux politiques publiques du handicap», indique Jean-Charles Watiez.

POUR ALLER PLUS LOIN