Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Quartiers prioritaires

« La politique de la ville a encore besoin d’un changement de logiciel » – IRDSU

Publié le 08/07/2014 • Par Hugo Soutra • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, Actu expert santé social, France

Sylvie Rebière-Pouyade
Sylvie Rebière-Pouyade © P. Tohier/Photomobile
Afin que la réforme de la politique de la ville soit réellement opérante sur le terrain, la présidente de l’Inter-réseaux des professionnels du développement social urbain (IR-DSU) appelle à une mobilisation de tous les acteurs. En période de restriction budgétaire, la présidente de l'IR-DSU Sylvie Rebière-Pouyade ne conditionne pas tout au seul enjeu financier et enjoint également à un changement des méthodes de travail. Entretien.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comment expliquez-vous le plébiscite dont font l’objet les contrats de ville ?

La création d’un contrat-cadre inscrivant officiellement, dans la loi, la nécessité de rapprocher les interventions urbaines des actions sociales et du développement économique est une petite révolution. Elle replace la politique de la ville comme une politique de développement territorial pleine et entière.

Lors de la précédente grande réforme en 2003, la priorisation de la rénovation urbaine sur le reste avait en partie dénaturé la politique de la ville. Ne possédant pas d’exigence citoyenne visant à améliorer la vie quotidienne des habitants des quartiers populaires, l’Etat avait résumé ses différents dispositifs à leur seule ambition comptable. Le respect des objectifs chiffrés et des critères de performance a alors parfois pris le pas sur la dimension politique de notre métier.

Au-delà du signal envoyé aux professionnels, que va permettre concrètement ce rapprochement ?

Nous avons le devoir d’aller ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

  • Lire la réaction d'Amadeus lors du vote de la réforme de la politique de la ville en février 2014

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment développer de nouveaux services urbains grâce à l'internet des objets ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La politique de la ville a encore besoin d’un changement de logiciel » – IRDSU

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement