Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police municipale

« Police territoriale : il faut faire progresser l’idée de coopération intercommunale » – René Vandierendonck, sénateur

Publié le 23/06/2014 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu experts prévention sécurité

Rene Vandierendonck
Sénat
Interrogé par le Club prévention sécurité, le co-auteur de la proposition de loi sur les polices territoriales, le sénateur (PS) René Vandierendonck, fait la promotion de la mutualisation intercommunale et estime qu'il faut "laisser mûrir le débat" sur l'appellation de police territoriale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le Sénat a adopté le 16 juin la proposition de loi créant des polices territoriales, dont vous êtes le co-auteur avec François Pillet. Quelle est votre réaction ?

Je me félicite de l’adoption de ce texte qui créé un cadre d’emploi unifié rassemblant les policiers municipaux et les gardes champêtres, renforce leur formation ou encore généralise les conventions de coordination avec les polices d’Etat. L’ambition est bien de valoriser le métier et l’action de la police de proximité.

Le débat s’est focalisé sur l’appellation de « police territoriale » qui ne fait pas l’unanimité. Est-elle indispensable ?

Cette nouvelle appellation fait craindre aux maires la perte de leurs emblématiques pouvoirs de police. Il n’en est pourtant pas question. L’ambition de cet intitulé de ...

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Police territoriale : il faut faire progresser l’idée de coopération intercommunale » – René Vandierendonck, sénateur

Votre e-mail ne sera pas publié

Gérard

24/06/2014 09h15

Je suis persuadé que la nouvelle appellation n’était pas nécessaire.

Je rencontre régulièrement des citoyens qui nous appellent garde-champêtre.

Je suis persuadé que la population nous appellera toujours policier municipal.

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement