Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Culture

Intermittents : des responsables culturels locaux entrent en scène à leur tour

Publié le 18/06/2014 • Par Hélène Girard • dans : Actu expert santé social, France

Des directeurs des affaires culturelles des départements et des responsables de salles des musiques actuelles demandent au gouvernement de ne pas agréer l’accord du 22 mars 2014 sur l’assurance –chômage des intermittents. Le président de Rhône-Alpes, Jean-Jacques Queyranne, met en garde contre les risques d’un « désastre économique ».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le débat sur le mouvement des intermittents entre dans une nouvelle phase au lendemain de la journée de mobilisation du 16 juin contre l’accord signé le 22 mars 2014 entre l’UNEDIC, les syndicats CFDT-FO-CFTC et les organisations patronales MEDEF, CGPME et UPA, sur l’assurance chômage.

Après les premières annulations de spectacle qui ont fait naître une vive inquiétude dans les collectivités locales,  les responsables culturels locaux montent désormais au créneau pour appeler le gouvernement à ne pas valider cet accord.

« Fonction de lien social » – Culture et départements, l’association nationale des directeurs des affaires culturelles (DAC) des conseils généraux et des agences départementales de la culture, a estimé, le 15 juin, que « l’accord du 22 mars, qui n’en a que ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Intermittents : des responsables culturels locaux entrent en scène à leur tour

Votre e-mail ne sera pas publié

Octave

19/06/2014 09h41

Voilà des responsables qui ont un courage fabuleux avec un sens de la responsabilité sans équivalent qu’il faut saluer. Nous sommes en Europe, et il est clair que dans les pays voisins, où la règle commune s’applique – avec parfois des dispositifs de soutien aux artistes – la culture comme les festivals et spectacles vivants ont disparu. Il est urgent que la Commission europeenne puisse imposer partout ce système français d.intermittents qui permettrait aux autres européens de pouvoir enfin, et comme nous autres Francais, d’accéder à la culture, aux spectacles, au cinéma, à la Création TV, etc… Eux qui n.ont pas d.intermittents avec des professionnels payés normalement et ordre te ment avec les mêmes contraintes que les artisans créateurs par exemple. Je suggère que cette pétition soit adressée au plis vite au futur president la Commission européenne.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement