Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Plus de décharge « objets encombrants » pour les Alpes Maritimes

Publié le 22/05/2000 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le tribunal administratif de Nice a en effet annulé en fin de semaine dernière l’arrêté préfectoral autorisant l’ouverture de la décharge publique de la Glacière, située sur le territoire de Villeneuve-Loubet. C’est cette commune de près de 13 000 habitants qui avait attaqué l’arrêté, pour des raisons de santé publique, car le site de la Glacière est située à proximité des puits de captage de la nappe phréatique. Les juges administratifs n’ont toutefois pas rejeté le site, justifiant simplement l’annulation de l’arrêté par des problèmes de forme dans l’enquête publique, jugée bâclée. Les conséquences sont lourdes pour l’ensemble du département qui ne dispose d’aucune autre décharge pour les encombrants et les déchets de chantiers. La Glacière devait en effet se substituer à la décharge du Jas-de-Madame, fermée depuis le début de l’année. Face à l’inquiétude des professionnels du bâtiment, le maire de Villeneuve-Loubet a autorisé le dépôt à titre provisoire de ces déchets de chantiers. La préfecture doit donner sa décision avant la fin de la semaine mais il restera à régler le problème de fond.

Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Plus de décharge « objets encombrants » pour les Alpes Maritimes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement