logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/238822/agents-motives-et-citoyens-engages/

[OPINION] DÉMOCRATIE LOCALE
Agents motivés et citoyens engagés !
Auteur associé | France | Opinions | Toute l'actu RH | Publié le 17/06/2014 | Mis à jour le 16/06/2014

Les dernières municipales ont été marquées par une vague d’alternances politiques au sein des exécutifs locaux sans précédent, mais aussi par un net recul de la participation à la vie démocratique. Ce constat doit amener les dirigeants territoriaux à réfléchir à leur implication dans ce phénomène qui ne concerne pas uniquement les élus locaux ou les politiques.

Nous ne pouvons pas revendiquer notre rôle de coconstruction de l’action publique aux côtés des élus et, en même temps, nous déresponsabiliser d’une situation qui ne fait pas honneur à notre démocratie !

Démotivation des agents – Oui, les citoyens ne se sentent pas ou mal représentés par leurs élus et ce n’est pas seulement lié à un contexte d’affaires ou à l’incapacité de l’Etat à trouver des solutions durables aux difficultés économiques du pays. Car il est un autre phénomène qui se propage : la démotivation de nombreux agents publics locaux, qui peinent de plus en plus à trouver du sens à leur travail, face à des modes de gouvernance interne qui privilégient l’approche gestionnaire et techniciste, au détriment d’une vision humaniste et de proximité.

Serait-il déplacé d’émettre l’hypothèse qu’à côté d’une classe politique qualifiée d’« opportuniste » avec des élus locaux davantage préoccupés par leur carrière de gestionnaire de la politique, se développe une nouvelle catégorie de dirigeants territoriaux qui construisent leur parcours professionnel, non plus au service des équipes qu’ils encadrent et des citoyens, mais de leurs propres intérêts, avec pour corollaire une distanciation progressive vis-à-vis des agents ?

N’oublions pas que nos collaborateurs sont aussi des citoyens ! S’ils sont motivés et engagés, ils rendront un service public de meilleure qualité et les citoyens auront la satisfaction de se sentir écoutés.

Un agent municipal heureux dans son travail, dont il partage le sens et la finalité, c’est aussi un facteur propice à la participation des citoyens à la vie démocratique. La satisfaction des citoyens dépend de celle des agents ! Il est donc urgent, pour rétablir la passion française pour la politique, de restaurer des liens de confiance au sein de nos équipes, et qui d’autres que les dirigeants territoriaux pour engager ce travail ? Alors, aux actes !