logo
DOSSIER : Mission "Blazy" : les acteurs de la prévention et de la sécurité auditionnés au Parlement
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/238576/france-mediation-reclame-une-reconnaissance-legislative-et-financiere-de-leur-metier/

MÉDIATION SOCIALE
France médiation réclame une reconnaissance législative et financière de leur métier
Caroline Guignot | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | Publié le 12/06/2014 | Mis à jour le 13/06/2014

Le 11 juin, la poursuite des auditions de la mission parlementaire de lutte contre l’insécurité a donné la parole aux représentants de l’Association France Médiation. Ils n’ont pas hésité à le marteler : la reconnaissance de la médiation sociale ne devra pas uniquement être réglementaire, mais aussi financière.

L’heure est aujourd’hui à la reconnaissance. C’est, en substance, l’idée qu’a souhaitée faire passer l’association France Médiation, principale structure représentative de la médiation sociale en France.

Une activité nécessaire – Forte de ses 65 adhérents, représentant 1 500 acteurs et bientôt agrandie à 45 adhérents supplémentaires, l’association – par la voix de son directeur Laurent Giraud – a plaidé pour une officialisation du métier : « il y a un corpus professionnel, un cadre déontologique, un référentiel d’activité, un référentiel d’évaluation et une offre de formation. Tout est en place pour que la médiation sociale soit reconnue comme un métier à part entière » a-t-il insisté, soulignant que dix à douze mille professionnels occupant de telles fonctions sur le ...

POUR ALLER PLUS LOIN