Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Education

Manuels scolaires dans le primaire : les chiffres de la discorde

Publié le 13/09/2000 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La publication d’une enquête de Savoir-Livre, association d’éditeurs scolaires, provoque la colère de l’Association nationale des directeurs et responsables des services de l’éducation des grandes villes (Andev). Conduite par la Sofres, d’avril à août 2000, auprès de 913 écoles primaires et de leurs mairies, elle semble montrer que si les municipalités consentent à un effort budgétaire en direction des écoles primaires, elles n’accordent qu’une très faible part de crédits aux manuels. Principal accusé : le « photocopillage », préjudiciable aux auteurs, éditeurs et élèves. Pour Francis Oudot, président de l’Andev, ces résultats sont « proprement fallacieux ». « Il faut les prendre pour ce qu’ils sont : les résultats d’une enquête à but mercantile, faussée d’entrée de jeu. Les communes n’ont aucune obligation légale de débloquer un budget global « fournitures scolaires ». Une commune peut dépenser 300 F par élève une année pour racheter des manuels qui n’avaient pas été remplacés depuis longtemps, être au premier rang du classement, et se retrouver l’année d’après au dernier rang car elle n’aura pas racheté de nouveaux livres ».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Manuels scolaires dans le primaire : les chiffres de la discorde

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement