logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/237099/plan-national-dechets-la-reduction-passe-par-une-valorisation-energetique-des-refus/

DÉCHETS
Plan national déchets : «La réduction des mises en décharge passe par une valorisation énergétique des refus»
Frédéric Ville | A la une | actus experts technique | Publié le 04/06/2014 | Mis à jour le 10/06/2014

Le Plan national déchets 2014-2020 devrait être finalement intégré à la loi sur la transition énergétique, qui doit être présenté le 18 juin en Conseil des ministres. Il ambitionne de réduire de 50% d’ici 2025 les déchets finissant en installation de stockage. Marc Cheverry, chef du service Prévention et gestion des déchets à l’Ademe, explique notamment la nécessité d’une valorisation énergétique mutualisée des refus pour y parvenir.

Comment parvenir à l’objectif  d’une réduction de moitié des déchets non dangereux et non inertes(1) partant en installations de stockage de déchets non dangereux (ISDND) ?

Marc Cheverry : Effectivement, il s’agit de réduire les flux de déchets des collectivités, des activités agricoles et des activités non dangereuses acceptés en ISDND d’ici 2025 de 12 millions de tonnes, en prenant comme base les 24 millions de tonnes allant en centre d’enfouissement en 2010. Cet objectif s’inscrit en complément de ceux du futur plan national de prévention :  réduire, d’une part, de 7 % les déchets collectés par les ...

POUR ALLER PLUS LOIN